Le Lézard des Murailles (Podarcis muralis brongniardii).

Le Lézard des Murailles (Podarcis muralis brongniardii) est un lézard de la famille des Lacertidae présent dans toute la France, sauf dans quelques départements du Nord et absent en Corse.

 

On le rencontre à peu près partout : murs, tas de pierres, lisière de forêt, en milieu urbain, ou milieu rural, c'est le lézard le plus commun de France. Il est curieusement appellé "rapiète" dans certaines région.

 

Ils peuvent atteindre plus de 20cm avec la queue. Ils sont capables de se séparer de cette dernière (comme tous les représentant de cette famille) en cas de capture ou de poursuite par un prédateur, de ce fait dupé par la queue amputée tréssaillant encore et leurrant ainsi ce dernier. Ce phénomène est appelé "autotomie". La queue mettra quelques semaines à repousser totalement, plus courte, plus trapue et d'une autre couleur, souvent plus sombre.

 

Il se nourrit d'à peu près tous les insectes et invertébrés qu'il rencontre ; mouches, papillons, chenilles, petites limaces, vers de terre, araignées, etc.

 

Il est ovipare comme tous les autres représentants de cette famille (sauf un, le Lézard vivipare). Il pond une quinzaine d'oeufs dans le substrat, sous des grosses pierres ou de grosses souches.

 

Il est bien sûr inoffensif comme tous les lézards d'Europe et fuis à la moindre approche.

 

Le mâle et la femelle sont bien différents : le mâle (voir photo de ce texte) possède des ocelles, des motifs complexes, alors que la femelle possède seulement des lignes sur le dos.

 

Il est protégé par l'arrêté du 19 novembre 2007 mis en application par l'article L415-3 du code de l'environnement comme tous les reptiles et amphibiens de France.


Galerie

Écrire commentaire

Commentaires: 0